Menu

Eleveurs paso fino

sites sur le paso fino

Images chevaux

Conseils pratiques

acheter un cheval

affronter l'hiver

alimentation du cheval

besoins en eau du cheval

comment dresser un cheval

entretien du cheval

les blessures

les coliques

naissance du poulain

odorat et goût chez le cheval

Races de chevaux

Annuaire chevaux

Annonces chevaux

Boutique équestre

bannière siteducheval.com


Paso fino

paso fino            paso fino

Le paso fino est une race chevaline originaire de Porto Rico et de la Colombie, qui tient son nom d'une allure particulière qu'il pratique naturellement, le pas fin.

Descendant des chevaux espagnols utilisés par les conquistadores, il s'est développé et a été sélectionné au cours des siècles pour devenir un petit cheval agile et robuste capable se déplacer sur les terrains les plus difficiles.

Histoire du paso fino

L’histoire du paso fino est liée à celle de la conquête du Nouveau Monde. Lors de son second voyage, Christophe Colomb emmène un groupe composé d’étalons et de juments de différentes races, à savoir des barbes, des andalous et des genêts d’Espagne, sur le nouveau continent.

Ces chevaux sont le fondement des chevaux utilisés par les conquistadores espagnols, qui sont complétés avec le temps par de nouveaux imports.

Élevés pour leur endurance, leur démarche et leur beauté, les Caballos de Paso Fino, c'est-à-dire les chevaux au pas fin servent au cours des siècles à la conquête, puis à l’exploration et au développement des Amériques.

Le mustang américain descend ainsi de ces ancêtres espagnols, tout comme l’appaloosa des Nez-Percés, Chef Joseph montant d’ailleurs un cheval d’allures. Dans les Caraïbes et en Amérique latine, les chevaux ont été élevés et sélectionnés au cours des siècles.

Parmi eux, le paso fino a prospéré initialement à Porto Rico et en Colombie, puis, plus tard, dans de nombreux autres pays d'Amérique latine, principalement à Cuba, en République dominicaine, à Aruba et au Venezuela.

Les américains ont commencé à importer le paso fino de Porto Rico au milieu des années 1940, puis, vingt ans plus tard, de Colombie. Un certain conflit existe quant à la qualification du véritable paso fino, que l’on dit portoricain ou colombien en fonction de ses aspirations.

Le paso fino est en fait souvent un mélange des deux lignées portoricaines et colombiennes. Depuis 1972, la race est gérée par la Paso Fino Horse Association (PFHA) qui est chargée promouvoir le paso fino et de maintenir l'intégrité des enregistrements.

Caractéristiques du paso fino

Très apprécié aux États-Unis, il est recherché tout spécialement en équitation Western et en show où des épreuves spécifiques lui sont dédiées.

Taille : très variable, entre 1,32 et 1,54m. La taille moyenne est de 1,43 m au garrot.

Robes : toutes les robes sont admises.

Caractère du paso fino:

le paso fino est un cheval docile et volontaire. Il est vif et robuste.

Aspect du paso fino :

Sa tête est petite, bien proportionnée, avec des oreilles droites et de petites tailles et des narines larges et bien dilatées. Les yeux sont grands, bien espacés et très expressifs. Les lèvres son fermes et les mâchoires bien marquées.

L'encolure est portée élégamment, tout en étant musclée et placée sur des épaules rondes et musclées. La poitrine est moyennement large. Le dos est court, fort et musclé. La croupe est puissante, mais s'incline légèrement avec des hanches arrondies.

Les reins sont larges et les jarrets forts. La crinière et la queue sont aussi longues et fournies. La queue est portée gracieusement quand le cheval est en mouvement. Les jambes sont droites avec des tendons forts.

L'avant-bras est long avec des canons plus courts. La cuisse est forte et musclée. Les articulations sont fortes et bien définies. Les sabots sont arrondis, bien proportionnés et ne montrent pas de talon excessif. La corne est très dure.

Retour menu races de chevaux

Retour menu principal - Back to home