Menu

Eleveurs poitevin mulassier

Sites poitevin mulassier

Images chevaux

Conseils pratiques

acheter un cheval

affronter l'hiver

alimentation du cheval

besoins en eau du cheval

comment dresser un cheval

entretien du cheval

les blessures

les coliques

naissance du poulain

odorat et goût chez le cheval

Races de chevaux

Annuaire chevaux

Annonces chevaux

Boutique équestre

bannière siteducheval.com


Poitevin mulassier

poitevin mulassier

Le poitevin mulassier, encore appelé trait mulassier ou Poitevin, est une race française de cheval de trait. Il tire son nom mulassier de sa principale fonction d'origine, qui était la production de mulets aux qualités de force et de rusticité très appréciées.

Histoire du poitevin mulassier

L'histoire du Poitevin mulassier est étroitement liée à celle du marais poitevin, d'où son surnom de fils du vent marin, de la terre et des eaux.

La région héberge probablement des chevaux amenés par les Celtes dans l'Antiquité, dont on trouve trace au X ème siècle lorsqu'un prélat de Rome demande une jument de la région au comte de Poitiers : il semblerait que ces animaux aient été, comme les mulets, parmi les montures favorites des magistrats et des ecclésiastiques médiévaux, et se soient vendus autour de Niort, de Saint-Maixent, de l'Auvergne, du Dauphiné, du Languedoc, et même en Espagne.

La race prend forme lorsqu'à la demande du roi Henri IV de France, en 1599, des ingénieurs hollandais sont chargés d'effectuer les travaux d’assèchement du marais poitevin. Ils amènent avec eux leurs chevaux frisons et surtout des brabançons, qui s’accouplent avec les juments autochtones.

Ce croisement forme la souche de la race dite poitevine. Le type a finalement peu évolué car au cours des siècles suivants, ce cheval reste relativement isolé. La sélection porte sur un animal résistant aux conditions humides de la région poitevine, tout en conservant l'aptitude au travail.

Le trait poitevin acquiert d'énormes sabots, très particuliers parmi les races équines, et un caractère calme. Sa grande force est un atout pour le travail en terrain boueux qui lui est demandé. Il réalise divers travaux agricoles ou de débardage au besoin.

Les juments sont ensuite utilisées pour faire naître de grandes mules rustiques par croisement avec des baudets du Poitou. Le stud-book du trait poitevin mulassier est créé en 1884, avec une section chevaline et une section asine.

Il permit de fixer les critères de la race et d'encourager les éleveurs avec des primes à la reproduction. Il fut fermé en 1922, après l’inscription de 424 étalons, pour permettre une sélection en race pure plus basée sur la couleur de robe des chevaux que sur leurs aptitudes au travail.

Caractéristiques du poitevin mulassier

le Poitevin mulassier est aujourd'hui recherché pour l’attelage, où son élégance et ses allures sont appréciées, ainsi que pour la selle, en raison de son calme et de son côté sécurisant. Polyvalent, il est aussi utilisé pour le débardage léger et les travaux agricoles.

Taille : entre 1,60 et 1,75 m.

Robes : toutes les robes sont admises sauf la pie.

Caractère du poitevin mulassier:

le Poitevin mulassier est un cheval doux, calme et paisible qui apprécie le contact de l’homme, ce qui en fait un compagnon idéal pour les particuliers et pour les professionnels qui trouvent en lui un partenaire de qualité. Au travail, le Poitevin mulassier montre une grande intelligence. Il est volontaire et à l'écoute même s'il peut parfois se montrer entêté.

Aspect du poitevin mulassier :

Cheval élégant, au corps long et cylindrique. Sa tête est forte et longue, les ganaches écartées et les arcades saillantes, mais assez expressive. Ses oreilles sont épaisses et longues. L'encolure est plutôt longue. Les épaules longues et obliques ne manquent pas de puissance.

La poitrine est large et profonde. Le garrot bien sorti mène à un dos souvent long, large et bien attaché sur le rein qui l'est aussi. L'arrière-main est forte et se caractérise par des hanches écartées, une croupe large, parfois avalée, une cuisse musclée et bien descendue. Les membres sont bien développés, puissants, avec des articulations larges, et sont très fournis en fanons. Ses crins et sa queue sont fournis, le poil abondant et parfois frisés ou en pinceaux aux genoux et aux jarrets.

Retour menu races de chevaux

Retour menu principal - Back to home