Trait italien - siteducheval.com

Menu

Eleveurs trait italien

Images chevaux

Conseils pratiques

acheter un cheval

affronter l'hiver

alimentation du cheval

besoins en eau du cheval

comment dresser un cheval

entretien du cheval

les blessures

les coliques

naissance du poulain

odorat et goût chez le cheval

Races de chevaux

Annuaire chevaux

Annonces chevaux

bannière siteducheval.com


Trait italien

cheval de trait italien

Le Trait italien, appelé plus couramment CAITPR ou tout simplement TPR, est la seule race de cheval de trait élevée en Italie.

Histoire du trait italien

L'histoire de la race du trait italien ne commence officiellement qu'en 1927 mais ses origines remontent probablement à la réunification italienne de 1860.

À cette époque les besoins de traction en termes d'agriculture, de transport et d'artillerie ont poussé au croisement des races locales avec des races plus lourdes importées comme les boulonnais et les percherons. Enfin cette souche bien élaborée a été croisée avec le postier breton sans fanons et au trot preste, lui-même influencé par le trotteur Norfolk.

Au début du XX ème siècle on voit ainsi apparaître des sujets robustes, de masse moyen-lourde et au déplacement élégant. En 1926, on procéda à une sélection de juments types qui allait constituer la base maternelle originaire de la race.

Et c'est en 1927 que naquit la première génération contrôlée de la race. Le bassin géographique de production était représenté par la plaine de la Vénétie, la province de Ferrare et des plaines de Frioul. Dans les années 1930, la race prend progressivement de l'importance avec l'adhésion de plus en plus de fermiers pour la race.

Des concours sont organisés et de jeunes étalons sont soigneusement choisis pour perpétuer la race. Si la Seconde Guerre mondiale impose une pose dans la croissance de la race, elle repart ci-tôt celle-ci finie et aboutit même à la fin des années 1950 à la création d'un livre généalogique qui remplace le contrôle sélectif instauré en 1927.

C'est à peu près à cette période-là, qu'il prendra définitivement le nom de Cheval Agricole Italien de Trait Lourd Rapide; le qualificatif de Trait Lourd Rapide faisant référence à l'action preste de son trot. Les années 1960-1970 marquent une période de crise pour la race. Le désintérêt total pour la traction animale a limité l'expansion des élevages qui se sont tournés pour la plupart vers la production de viande.

Il faut attendre les années 1980 pour un renouveau d'intérêt pour la race passablement appauvrie et alourdie qui a conduit à un élargissement de la base sélective sur laquelle se fonde l'élevage actuellement.

Caractéristiques du trait italien

Le trait italien est un cheval de trait dont la conformation d'ensemble relève l'influence déterminante du breton. Il est d'ordinaire compact, avec des aplombs corrects.

Taille : entre 1,50m et 1,60m.

Robes : Généralement alezane, mais aussi aubère et baie.

Caractère du trait italien:

Le cheval de trait italien est doux, coopératif et docile, il s’avère très rustique, puissant, vif et actif. Allures actives. Pas allongé. Son trot vif lui a valu son surnom de Trait Lourd Rapide.

Aspect du trait italien :

Tête plutôt longue, fine, sèche. Profil rectiligne ou convexe. Front large. Naseaux larges. Oreilles petites. Yeux grands. Corps de type bréviligne, compact, ramassé. Encolure courte et musclée. Garrot peu sorti. Épaules puissantes, assez inclinées.

Poitrine profonde. Dos plat, court. Reins larges, forts. Arrière-main puissante. Croupe arrondie, oblique. Membres courts avec une musculature très développée. Articulations larges. Boulets prononcés. Canons, paturons courts. Fanons. Sabots bien faits. Queue bien attachée.

Retour menu races de chevaux

Retour menu principal - Back to home

















siteduchien